PARIS (FRANCE)

1 Avenue de l’Illustration, 93000 Bobigny

Tfno: +33 1 48 37 48 55

Párroco: Bertin Paul DIATTA

bertinpauld@yahoo.fr

Le quartier Pont de Pierre est construit vers 1956, à cet emplacement il y avait des maraîchers. Au début, le type de population c’était des gens relogés dans le cadre du 1% patronal à loyer modéré. Il y avait une mixité sociale importante composée à la fois de cadres, d’ouvriers, de personnes venant des pays d’Outremer, de province. Les premiers arrivants chrétiens n’ayant pas de lieu de culte à proximité allaient à la paroisse Saint Yves de la Courneuve qui est plus proche.

Le matériel de la construction de la cité avait été entreposé dans une baraque de plein pied. La paroisse saint Yve de la Courneuve avait acheté cette baraque pour une somme modique afin de servir de chapelle de façon occasionnelle de catéchèse, messe et de ciné-club. Un administrateur est nommé du nom du père LEWLEIN Robert un canadien. La première messe était célébrée le 1er novembre 1958 d’où le nom donné à la chapelle « Tous les Saints ». C’est lui qui a organisé la vie de la communauté chrétienne.  En suite il fut remplacé par le père BOUSIGUES Louis.

En bon administrateur, ce dernier a contacté des architectes pour faire le plan de la nouvelle église en remplacement de la chapelle provisoire qui se situait à l’emplacement de la baraque. Ce terrain est devenu le terrain de boule actuelle de la cité du Pont de Pierre. Mais il s’est écroulé neuf ans avant d’obtenir l’autorisation de construire.

L’église est construite grâce aux dons des Chantiers du Cardinal, aux quêtes de l’église de saint Pierre de Neuilly sur Seine d’où venait le père BOUSIGUES Louis, grâce à la solidarité des gens du quartier croyant ou non et de vente des petites briques de construction et des portes clés composés de morceaux de vitraux.

Le père BOUSIGUES Louis a aussi fait appel à son ami de captivité de la guerre 1939-1945 MAX INGRAND, mondialement connu, pour réaliser les vitraux de notre église.

Le père BOUSIGUES Louis a voulu une église ouverte au centre du quartier, et pour qu’elle soit reconnaissable en tant que telle il a fait édifier cette grande croix devant l’entrée.

En 1961, la communauté des religieuses Auxiliatrices de la charité est arrivée dans le quartier, et aujourd’hui elle a une présence active dans la paroisse.

Hier et aujourd’hui, l’église Tous les Saints par son emplacement géographique rassemble des habitants de Bobigny et Pantin.

Notre communauté chrétienne est petite mais vivante et ouverte à tous ceux qui arrivent sur le quartier.

Dans notre quartier, il y a la faculté de médecine annexe de Paris XIII, le campus des métiers et l’école des infirmières.

« Cette église est celle des gens ordinaires. Dans le quartier, on ne la voit même pas. Mais, à l’intérieur, il y a toute une vie. La lumière la traverse, les vitraux sont magnifiques. » Pour évoquer l’église de Tous les Saints, située à Bobigny, sœur Marie-France se fait lyrique.

Hier, elle a traversé l’Ile-de-France pour revenir où elle a longtemps vécu, dans la cité du Pont-de-Pierre, et assister à la messe de la Toussaint. A l’issue de l’office, une plaque a été dévoilée sur la façade de l’édifice, désormais labellisé « Patrimoine du XXe siècle » par le ministère de la Culture.

Description architecturale

Plan : L’église est construite selon un plan allongé, constituée d’un vaisseau unique.

Élévation extérieure : Au-devant de la façade principale située sur le côté est, une grande croix est placée sur le parvis. Sur la façade elle-même, une inscription en rouge mentionne le nom de l’église : « Église Catholique de Tous les Saints » et trois portes en bois sont disposées parallèlement. Dix poteaux de soutènement maintiennent la façade. Un claustra constitué de vitraux colorés laisse entrer la lumière. La façade opposée à la façade principale est constituée de briques et une croix reprenant le même modèle que celle sur le parvis, mais de taille plus petite, est apposée.

Principales étapes de construction

L’église a été construite entre 1967 et 1969 par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf.

Histoire et dates importantes

La communauté de Tous Les Saints a été créée en 1958 et l’église a été bénie le 21 mai 1967 par Monseigneur Le Cordier, premier évêque de Seine-Saint-Denis.

Les baies ornant les deux côtés de l’édifice sont des vitraux abstraits aux couleurs vives de Max Ingrand.

L’église est déclarée « patrimoine du XXe siècle » par le Ministère de la culture le 1er novembre 2014.

En septembre 2017, les pères Bertin Paul DIATTA ET Bernard MANGA sont arrivés Bobigny comme vicaires et ils sont logés à paroisse Tous les Saints.

Présentation de l’équipe Pastorale

Depuis 2018, la paroisse de Tous les Saints a été confiée à l’Ordre des Pères Piaristes avec pour premier et actuel curé le Père Bertin Paul DIATTA et vicaire Père Bernard MANGA. En cette année pastorale paroissiale, il collabore avec le Père Iba Claude DOUADE. Cette collaboration s’étend aux deux autres paroisses de Bobigny gérées par les Pères Dominique PELLET et Pascal KIM.

Nous notons sur notre territoire paroissial la présence des sœurs Auxiliatrice de la Charité qui participent énormément à la vie et au réussite paroissiales.

Dans le cadre d’une mission partagée, deux Pères âgés (PP René et Francis) et plusieurs laïcs(ques) employés ou bénévoles participent à l’œuvre pastorale du pôle.

  1. A. P. L’Equipe d’Animation Paroissiale (AEP) est l’organe responsable de l’animation paroissiale. Elle planifie, exécute et évalue la vie de la paroisse. Elle se rassemble tous les deuxièmes mercredis du mois à la convocation du Père curé.

la légion de Marie. Mouvement de retour cette année sur notre paroisse après des années de gloire, les légionnaires de Marie se retrouvent tous les samedis de 16H à 17H30. Comme activités, elle organise des séances de récitation de chapelets, éduque à la piété et mène des bonnes actions au sein de la paroisse.

Jeunesse Paroissiale. Cette année a vu naitre un groupe appelé « Jeunesse Paroisse ». Ce groupe se veut le rassemblement de tous les jeunes de la paroisse sans exception en vue d’une possible redynamisation. Nous avons commencé par créer un groupe WhatsApp auquel les jeunes ont adhéré. Cependant, la pandémie du Coronavirus a rendu impossible toute organisation d’activités. Nous continuons actuellement tant mieux que mal la fidélisation des jeunes à travers le groupe WhatsApp.

Catéchèse.  Nous avons aussi sur la paroisse un groupe de catéchèse et d’éveil à la foi qui se réuni une fois par mois tous les dimanches dans la salle paroissiale.

Aumônerie. Pour l’aumônerie, deux catégories d’activités. D’une part, nous avons les rencontres tous les premiers samedis du mois avec les jeunes filles du Collège Charles Péguy dirigé par les sœurs de saint François Xavier. Il s’agit dans ce cas de l’accompagnement des jeunes en vue de la confirmation.

Et le troisième samedi de chaque mois nous avons des rencontres avec les jeunes qui sont de la sixième à la troisième avec des thèmes bien précis.

Groupe des 18-35 ans. Nous avons instauré cette année au niveau du pôle le groupe des 18-35 ans. Ce sont des jeunes qui ayant achevés le cursus catéchétique sont accompagnés à la suite du Christ pour une équipe. Le 26 janvier 2020, pour la première fois nous avons organisé une messe pour les jeunes de 18 à 35 ans. A la suite de cette rencontre, un programme a été ficelé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies